Elevage de Nouic : Konik Polski, Tarpan de Heck, Sorraia

02 août 2014

VIDEO DE PRESENTATION DE L'ELEVAGE

Jacki Picot présente les intérêts de son élevage :

- Pourquoi les Konik Polski, Tarpan, Sorraia, Poitevin Mulassier ?

- Pourquoi effectuer des croisements entre ces races ?

- Origine de son troupeau ?

Cette vidéo permet également de découvrir l'environnement dans lequel évolue les chevaux de l'élevage.

 

Un grand merci à Nedea Konik Polski pour la réalisation de cette vidéo :)

http://nedeakonikpolski.canalblog.com/

Posté par Nouic à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 avril 2014

INFOS

Pour contacter l'éleveur, veuillez téléphoner directement au 05.55.60.47.59

Ce site est en effet administré par une tierce personne qui ne saura pas répondre à vos questions.

Merci de votre compréhension.

Posté par Nouic à 15:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 juillet 2013

KONIK POLSKI, TARPAN ET SORRAIA, mais qui sont-ils ?

LE KONIK POLSKI (Source : Wikipédia) :

Le konik, ou konik polski, est une race de petit cheval très rustique d'origine polonaise, rappelant un poney à demi-sauvage.

Le mot "konik" est un diminutif de "koń" ("cheval" en polonais). Certains koniks ont conservé les caractères sauvages de leurs ancêtres préhistoriques, dont la robe et une ligne foncée parcourant leur dos (raie de mulet).

En 1936, le professeur Tadeusz Vetulani (pl) de l'Université de Poznań chercha à reconstituer la race éteinte des chevaux tarpans à partir des koniks ayant conservé des caractères jugés primitifs. Ces chevaux sont utilisés pour la gestion écologique de nombreux parcs et réserves naturelles en raison de leur rusticité.


LE SORRAIA (Source : Wikipédia) :

Le Sorraia ou Soraya est une race équine très ancienne du Portugal, qui montre une grande ressemblance avec les chevaux préhistoriques.

Ce cheval a été remarqué par un agronome et éleveur renommé de chevaux Lusitaniens, Ruy d'Andrade en 1920. Des représentations lui ressemblant existent sur les gravures rupestres des grottes préhistoriques. Autrefois utilisé pour l’équitation et les travaux de ferme, le Sorraia vit aujourd’hui en petit troupeaux sauvages. Il a été découvert dans la "Vale do Sorraïa", une région portugaise située entre les rivières Sor et Raïa, affluent du Sorraïa qui se jette dans l’estuaire du Tage.

La robe très particulière du Sorraia, de couleur généralement grise, est une robe noire diluée par le gène sauvage "Dun" ou "red dun", avec une raie de mulet et des zébrures sur les membres. Cette robe est caractéristique des races primitives. Sa conformation n’est pas des meilleures. L’animal est cependant très robuste, il survit avec très peu de fourrage et résiste à des températures extrêmes. Les épaules sont droites, l’arrière-main faible et les membres assez longs avec une ossature pauvre, mais les pieds sont durs et sains.

  • Hauteur : entre 1,44 et 1,48 m ;
  • Robe :Isabelle ou souris, avec une raie de mulet et des zébrures sur les membres, et même parfois sur le corps ;
  • Conformation :
    • grosse tête archaïque, profil busqué ;
    • épaules droites ;
    • arrière-main pauvre et queue attachée bas ;
    • longs membres grêles.

     

LE TARPAN (Source : Wikipédia) :

Le Tarpan (Equus ferus ferus ou Equus ferus gmelini) est un équidé sauvage européen éteint, quelquefois considéré comme l'ancêtre de la plupart des races actuelles de chevaux. D'après les rares photographies prises avant l'extinction de l'espèce, il s'agissait d'un petit cheval d'environ 1,30, à la robe gris souris.

Le tarpan a été « reconstitué » par Tadeusz Vetulani, un scientifique polonais, et par les frères Heck (cheval de Heck). Ces chevaux issus de races domestiques sont différents par leur héritage génétique et leur morphologie du Tarpan sauvage. « Tarpan » vient d'un mot turkmène, signifiant « cheval sauvage ».

Posté par Nouic à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2012

PRESENTATION DE L'ELEVAGE

Notre élevage est situé en Haute-Vienne.

 

groupe_konik

Nous avons pour but de retrouver et mettre en valeur les caractères physiques du cheval primitif comme les zébrures, la raie de mulet, croix de st André à partir de croisements entre ses représentants européens actuels comme le konik polski (polonais), le sorraia (portugais), le tarpan de Heck (polonais non reconnu), ou le poitevin mulassier (français).

Nous pensons qu'un croisement entre ces races fera ressortir à long terme les caractéristiques du cheval primitif.

Des élevages tournés vers la recherche de marques primitives existent déjà notamment pour les konik polski, mais notre originalité est due aux croisements que nous effectuons de manière naturelle, en plein air.
Il s'agit ainsi d'un élevage unique à notre connaissance, constitué d’une soixantaine de sujets à ce jour.

La reproduction de sujets en lignée pure permet également d'assurer la sauvegarde de ces races plutôt rares.

Vous pouvez consulter les photos de l'élevage sur la gauche de ce blog.

Vous pouvez également visiter et partager notre page facebook ci-dessous :

 

Elevage de Nouic : chevaux à zébrures (konik polski, sorraia, tarpan, poitevin mulassier)

Contact :

Picot Jacki

"Chez Philippé"

87330 Nouic

 Tél : 05.55.60.47.59

 

EN : The aim of this breeding is to rediscover and emphasize the physical characteristics of the primitive horse such as stripes, by crossbreeding its current races like the konik polsky (Polish), the Sorraia (Portuguese) , the Tarpan (unrecognized polish), or the Poitevin mulassier (French).

It’s a unique breeding to our knowledge, composed of about sixty horses up to now, and about twenty foalings to come in 2012.

Reproduction of pure horses in line also allows to preserve these rare equine races.

Horses grow up in various groups on about fifty hectares of meadows in the department of Haute-Vienne in France.

Now available for sale :
Pregnant mares, yearlings, geldings, stallions, crossings sorraia x konik polski, sorraia x poitevin mulassier.
Peck is possile if you ask.

 

 

 

Posté par Nouic à 10:46 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,